Le rôle de la comptabilité pour piloter l'entreprise

Obligation légale pour toute entreprise, la comptabilité joue un rôle capital dans la bonne santé financière et la vitalité économique de l’organisation. La comptabilité est définie de la manière suivante par la réglementation comptable : « La comptabilité est un système d’organisation de l’information financière permettant de saisir, classer, enregistrer des données de base chiffrées et présenter des états reflétant une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et du résultat de l’entité à la date de clôture. » (Plan comptable général (PCG), article 121-1.) Quel est, alors, le rôle du service comptabilité dans une entreprise ? Éclairage et explications sur les enjeux de pilotage stratégique de l’activité comptable et financière au sein de l’entreprise.

1. La comptabilité, un outil d’information financière  

La première fonction de la comptabilité réside dans l’enregistrement précis et exhaustif des différentes informations liées à l’activité économique. Comme l’explique Somsy Martinet, directrice financière chez Phoenix Contact, tenir la comptabilité d’une entreprise « retranscrit l’image de la société à travers des chiffres » elle permet de donner « une image à un instant T et de connaître précisément la situation financière de l’entreprise à un moment précis ».  

→ La comptabilité réalise un état des lieux du patrimoine dans le bilan comptable.

 

Le bilan comptable est un document qui retranscrit le patrimoine de l’entreprise à un moment donné. Il se compose de l’actif et du passif :  

  • L’actif du bilan dresse l’inventaire de tous les biens et droits que possède l’entreprise : bâtiments, fonds de commerce, matériel, créances, brevets déposés…  
  • Le passif du bilan représente les moyens de financement de son actif, on parle de « ressources » : Les capitaux propres, les emprunts, les dettes… 
    Le total du passif doit être égal au total de l’actif. Lorsque les liquidités du passif sont supérieures à celles de l’actif, l’entreprise est en cessation de paiement. 

→ La comptabilité constitue moyen de preuve pour les acteurs partenaires et extérieurs de l’entreprise. 

 

Comme le rappelle le Code de commerce, « la comptabilité régulièrement tenue peut être admise en justice pour faire preuve entre commerçants pour faits de commerce. » (Article L. 123-23.) La comptabilité dresse donc un reflet véridique de l’activité économique au regard :  

  • de l’administration fiscale pour témoigner de l’exactitude des impôts déclarés  
  • des partenaires financiers (banques, investisseurs) pour les rassurer sur l’octroi de financement
  • des clients, fournisseurs et salariés pour les rassurer sur la bonne santé économique de l’entreprise 

 

2. La comptabilité, un outil décisionnaire  

Si la comptabilité dresse un inventaire exact de l’activité de l’entreprise, elle sert donc de support dans la prise de décision de la politique de l’entreprise. Comme le précise Somsy Martinet « La comptabilité va donner une image du passé et permet de se projeter dans le futur. », elle constitue donc un formidable outil prévisionnel pour élaborer le pilotage stratégique des mois à venir de l’entreprise. En effet, tenir la comptabilité d’une entreprise permet d’évaluer, avec une trésorerie donnée, la capacité d’investissement humain ou matériel que l’entreprise peut supporter. Cependant, la comptabilité n’est pas seulement un outil décisionnaire interne, elle permet également de prendre des décisions avec des acteurs externes à l’entreprise. Le tableau suivant, extrait du manuel Introduction à la comptabilité, dresse une typologie des prises de décision dont la comptabilité est le support : 

Utilisateurs  

Besoins à satisfaire  

Banquiers 

Un prêt peut-il être accordé à l’entreprise ? 

  • Etude de la situation financière de celle-ci 
  • Possibilités de remboursement de l’emprunt  
  • Capacité à supporter les charges d’intérêt  

 

Investisseurs  

La rentabilité des capitaux placés dans l’entreprise est-elle satisfaisante ?  

  • Examen de différents rapports mesurant la rentabilité  
  • Comparaison des résultats entre plusieurs entreprises  
  • Evolution des résultats dans le temps  

Fournisseurs de marchandises ou de matières premières  

L’entreprise est-elle solvable (pourra-t-elle payer ses dettes) ? 

  • Examen de la situation de trésorerie  
  • S’il existe des problèmes, demande de garanties supplémentaires avant la livraison (caution par exemple) 

 

Clients  

L’activité de l’entreprise est-elle pérenne ? 

  • Si la source d’approvisionnement du client vient à fermer, cela peut mettre en danger lui-même : il n’a plus rien à vendre  

 

3. La comptabilité, un rôle « social »  

 

La comptabilité, en tant que support d’information véridique, constitue également un instrument du dialogue social. Tenir la comptabilité d’une entreprise permet de remplir un « devoir de communication auprès des salariés et des instances représentatives » selon les mots de Somsy Martinet qui poursuit en indiquant qu’« aujourd’hui les collaborateurs ont besoin de donner du sens à l’activité de leur entreprise et la comptabilité permet de communiquer de manière concrète sur la santé de l’entreprise, avec une vision sur la répartition des bénéfices. » La comptabilité sert donc de base au dialogue social de la répartition de la valeur ajoutée. Le schéma suivant, extrait du manuel Introduction à la comptabilité, résume cette répartition de la manière suivante : 

 

Au-delà de la sphère de l’entreprise, la comptabilité individuelle d’une entreprise sert de base à l’élaboration des statistiques regroupées dans la comptabilité nationale. L’addition des ventes d’une entreprise permet, en y ajoutant les mêmes données pour l’ensemble des entreprises, de déterminer les grands agrégats économiques que sont le produit national brut ou le montant des exportations. 

 

La comptabilité, et le rôle du comptable dans une entreprise, sont en constante évolution : « c’est un métier qui, à travers les nouveaux outils, a complètement changé. On est dans une complexité grandissante et aujourd’hui, plus que jamais, la qualité et la fiabilité des données sont d’une importance cruciale » précise Somsy Martinet. De quoi nous confirmer, encore une fois, le rôle primordial du service comptabilité dans une entreprise !