Les logiciels les plus utilisés

 

Vous êtes Chef d’entreprise et vous souhaitez faire vous-même la saisie comptable de votre entreprise ? Vous cherchez le logiciel de comptabilité le plus adapté ? Comptalents a fait un listing des logiciels les plus utilisés et vous donne quelques informations sur chacun d’entre eux.

 

1- CIEL

A propos : CIEL est un logiciel de comptabilité edité par Sage. Il est l’un des logiciels les plus utilisés les comptables. De la saisie d’écriture à l’édition du bilan, CIEL est un logiciel qui vous accompagne dans toute votre comptabilité et qui la simplifie. Ce logiciel existe désormais en SAAS, sous le nom de sage 50cloud Ciel Compta.

Fonctionnalités :

  • Saisie guidée des écritures sans notion comptable
  • Tableau de bord de l’activité
  • TVA, balance, grande livre, journaux
  • Bilan et compte de résultats préparatoires
  • Gestion des immobilisations et des crédits-bails
  • Comptabilité analytique multi-axes

Les fonctionnalités varient en fonction de la version

Tarifs :

1ère version : 13€ HT / mois

2ème version : 45€ HT / mois

3ème version : 69€ HT / mois

 

2- EBP Compta Classic

A propos : EBP est un acteur historique des logiciels de gestion et accompagne le comptable dans plus de 560 000 entreprises. Ce logiciel s’adapte à toutes les structures et tous les secteurs, que vous soyez dans le bâtiment, la restauration ou l’éducation. EBP vous propose des solutions sur mesure afin de répondre à tous vos besoins et aux enjeux de votre entreprise. Le logiciel EBP existe aussi en ligne.

Fonctionnalités :

  • Saisie comptable simplifiée, guidée et par journal
  • Gestion des abonnements (EDF, téléphone, etc.)
  • Rapprochement bancaire manuel ou automatique
  • Suivi et gestion des échéances de paiement
  • Gestion simplifiée de la TVA
  • Import automatique des relevés bancaires
  • Suivi du chiffre d’affaires mensuel, du résultat comptable et de la marge
  • Solde de compte Banque
  • États des créances clients
  • États des dettes fournisseurs
  • Bilan et compte de résultat (états préparatoires)
  • Grand livre, balance et journaux
  • Échéancier
  • FEC-Expert : diagnostic du Fichier des Écritures Comptable
  • Envoi des données à l’Expert-Comptable
  • Export du Fichier des Écritures Comptables (FEC)
  • Import et export paramétrable (Excel, autres logiciels, etc…)

Tarifs :

Test gratuit 30 jours

Le logiciel : 169€ HT

Le logiciel en ligne : 25€ HT / mois

 

3- Sage Business Cloud

A propos : Plus connu sous son ancien nom Sage one, Sage Business Cloud est le logiciel de comptabilité le plus utilisé par les comptables en entreprise, peu importe leur taille. 5 millions d’entreprises lui font confiance. Sage Business Cloud est un logiciel de comptabilité qui accompagne les entreprises dans leur développement grâce à des outils tel que l’intelligence artificielle.

Fonctionnalités :

  • Créez vos factures de ventes
  • Gérez vos dépenses et vos recettes
  • Suivez et relancez vos factures impayées
  • Connectez votre compte bancaire
  • Consultez vos rapports et tableaux de bord
  • Automatisez la gestion de votre TVA
  • Personnalisez votre plan comptable

Les fonctionnalités varient en fonction de la version

Tarifs :

1ère version : 6,75€ / mois pendant 3 mois puis 9€ / mois

2ème version : 18,75€ / mois pendant 3 mois puis 25€ / mois

 

4- Quickbooks

A propos : Quickbooks est un logiciel américain qui est arrivé en France en 2015. C’est un logiciel de gestion et de facturation dédié aux entrepreneurs et aux TPE. Comme beaucoup de logiciels en ligne sont principal atout est sa rapidité d’exécution car il automatise toutes les tâches comptables.

Fonctionnalités :

  • Suivi des ventes
  • Créations et relances en cas d’impayés
  • Synchronisation des comptes bancaires
  • Gestion de la TVA
  • Accès gratuits pour l’expert-comptable
  • Support client gratuit et illimité (téléphone, email, chat, et communauté)

Les fonctionnalités varient en fonction de la version

Tarifs :

1ère version : 5€ / mois pendant 3 mois, puis 10€ / mois

2ème version : 12,50€ / mois pendant 3 mois, puis 25€ / mois

3ème version : 17,50€ / mois pendant 3 mois, puis 35€ / mois

 

5- QuadraEntreprise

A propos : QuadraEntreprise est un logiciel français 100% cloud. Grâce à sa fonctionnalité QuadraCOMPTA, il accompagne, de manière simple et complète, les entreprises dans leur comptabilité. Personnalisable, ce logiciel s’adapte aux besoins de toutes types d’entreprises, peu importe le secteur.

Fonctionnalités :

  • Saisie et lettrage
  • Éditions : journaux, balances, grands livres
  • Relances clients et envoi de relevés de compte par mail
  • Déclaration de TVA (débit, encaissement, décaissement, mixte)
  • Devis, bons de livraisons et factures
  • Fichier clients, catalogue articles

Les fonctionnalités varient en fonction de la version

Tarifs :

1ère version : 49€/ mois

2ème version : 79€ / mois

3ème version : 125€ / mois

 

6- Itool

A propos : Ce logiciel de comptabilité créé en 2000, est le premier logiciel français à avoir proposé une solution en ligne. En 2006 Itool devient une filiale du groupe EBP. Itool est un logiciel qui s’adapte à n’importe quelle taille d’entreprise. Ce logiciel, efficace et simple d’utilisation, est un véritable gain de temps pour votre entreprise.

Fonctionnalités :

  • Saisie d’écritures
  • Gestion des comptes
  • Etats comptables
  • Indicateurs
  • Gestion des droits
  • Support par email
  • Aide en ligne

Les fonctionnalités varient en fonction de la version

Tarifs :

Test gratuit 30 jours

1ère version : 12€ HT / mois

2ème version : 19€ HT / mois

Version premium : devis sur demande

 

7- Idylis.com

A propos : Idylis.com est un logiciel plus adapté pour les TPE et les PME de négoce et services. Ce logiciel est apprécié pour sa flexibilité, car il est personnalisable en fonction de votre entreprise ou de votre secteur. Vous pouvez rentrer les champs que vous souhaitez pour être le plus précis possible sur votre comptabilité.

Fonctionnalités :

  • Faire de l’analytique sur plusieurs axes.
  • Réaliser votre déclaration de TVA et télé-déclarer.
  • Gérer vos immobilisations.
  • Rapprocher et lettrer.
  • Enregistrer des situations, extraire le bilan et le compte de résultat.
  • Gérer des budgets et construire des tableaux de bord.
  • Exporter les journaux pour votre expert-comptable.
  • Donner un accès gratuit à votre expert-comptable pour la révision.

Ces fonctionnalités sont pour la comptabilité mais Idylis.com Quanta gère aussi les finances et la paie.

Tarifs :

1 mois offert

49,80€ / mois

 

8- Evoliz

A propos : Créé en 2012, Evoliz est un logiciel qui se veut simple et qui répond aux besoins quotidiens de ses utilisateurs, comptable ou non. Leur but est de donner un côté amusant à la gestion, “Avec Evoliz, vous allez kiffer la gestion !”. 100 % Cloud, vous pouvez accéder à la plateforme n’importe où, à n’importe quel moment et sur n’importe quel support (portable, tablette, ordinateur, etc…). Ce logiciel s’adresse plutôt aux petites structures telles que les TPE, PME, associations, professions libérales, etc …

Fonctionnalités :

  • Compatibilité avec les outils de production comptable
  • Saisie d’écritures, journal d’OD
  • Balance et Grand Livre
  • Gestion avancée des utilisateurs
  • Import et Export
  • Reprise de données
  • Suivi, télédéclaration et télépaiement de la TVA
  • Attestation de service à la personne
  • Archivage de vos données

Les fonctionnalités varient en fonction de la version

Tarifs :

Test gratuit 30 jours

1ère version : 14€ / mois

2ème version : 30€ / mois

3ème version : 40€ / mois

N’oubliez pas que ces logiciels sont des outils destinés à faciliter la saisie comptable et la rendre plus accessible à tous. Mais la production de documents comptables, aussi simple qu’elle puisse paraître, ne s’improvise pas et mieux vaut avoir recours à un Expert-Comptable qui pourra vous sécuriser et vous apporter tous les conseils nécessaires.

Vous recherchez des spécialistes de l’un de ces logiciels pour accompagner votre structure ? Nous proposons de nombreux profils qualifiés (voire experts) sur ces logiciels. De l’assistant comptable au contrôleur de gestion (mais aussi aide comptable, comptable client, comptable fournisseur, comptable trésorerie, secrétaire comptable, chargé de recouvrement…), ils sont à la recherche de nouveaux challenges, peut-être chez vous !

Travailler en Open-space

 

Vous êtes Expert-Comptable ou Chef d’entreprise et vous vous demandez si vous devez passer à l’open-space vous aussi ? Beaucoup de secteurs tels que la communication, le marketing ou encore le journalisme sont passés à ce nouveau mode de travail. La question que vous vous posez certainement est, est-ce que ça s’adapte à la comptabilité ?
Comptalents vous résume les pour et les contre de cette façon de travailler.

 

Avantages

 

Pour les employés :

. Évite de s’éparpiller : en effet, on s’éparpille plus facilement lorsque l’on est seul dans un bureau. Les professions comptables utilisant des outils informatiques, vous êtes à un clic de toutes distractions (consulter les réseaux sociaux, regarder des vidéos YouTube, faire des achats en ligne, etc …)

. Meilleure communication entre les employés et les dirigeants : l’open-space a été inventé pour faciliter la communication entre chaque employé ou chaque secteur d’activité. En tant que comptable le relationnel est très important et la communication avec les autres secteurs de l’entreprise est indispensable. L’Open-space est une véritable aide pour vous.

. Engendre une méthode de travail collaborative : Une communication facilitée engendre forcément une meilleure entraide. Une transmission de dossier, des éléments manquants, vos collègues étant à proximité ils sont plus aptes à vous aider.

. Meilleure productivité : La communication et la collaboration de tous les partis vont vous permettre d’être plus réactif et plus efficace et donc d’être plus productif.

. Supprime la hiérarchie : Cet avantage ne s’adresse pas qu’aux comptables mais à tous les employés. L’open-space efface la hiérarchie, tout le monde travaille au même endroit dans les mêmes conditions. Cela évite d’enfermer les gens dans des boîtes, au sens figuré comme au sens littéral, il n’y a plus la compta d’un côté et les autres de l’autre.

 

Pour les dirigeants :

. Gain d’espace : C’est là l’avantage principal pour les dirigeants, tant en entreprise qu’en cabinet comptable : l’open-space permet de réduire les coûts des locaux. Un véritable avantage si vous vous situez en région parisienne où les mètres carrés sont bien plus chers qu’en province.

. Permet aux dirigeants d’avoir un œil sur les employés : en effet lorsque les employés ont chacun un bureau il est bien plus compliqué de savoir où ils en sont dans leur travail, s’ils sont dans les temps, si tous les dossiers sont bien gérés, etc …

 

Inconvénients

 

. La surveillance : Comptable ou pas, la surveillance est un des points négatifs de l’open-space, vous êtes autant surveillé par vos supérieurs que par vos collègues. Cela engendre très souvent du stress pour les employés d’avoir leurs supérieurs hiérarchiques en permanence à côté.

. Fort impact sonore : C’est là l’inconvénient majeur du travail en Open Space. Imaginez 20 personnes qui travaillent au même endroit : entre le bruit des claviers, les conversations entre collègues, les appels téléphoniques, etc … Tous ces bruits parasites gênent fortement la concentration, or le métier de comptable est un métier qui demande beaucoup de concentration.

. Tout le temps sollicité : Certes l’open-space vous fait gagner du temps en favorisant les échanges mais il peut vous en faire perdre beaucoup aussi. Le risque en étant à côté de ses collègues est de tout le temps être sollicité et donc de vous détourner de vos tâches.

. Pas d’intimité car peu d’espace personnel :Si pour certains, être entouré de tous ses collègues est un avantage pour d’autres c’est un inconvénient. En effet l’open-space réduit complètement votre espace personnel.

. Absence de confidentialité :  Les comptables sont, dans le cadre de leur travail quotidien, amenés à traiter des informations confidentielles qui ne doivent pas être divulguées à certains de leurs collègues ce que rend très compliqué le travail en open-space.

. Taux d’arrêt maladie plus important : Ce dernier inconvénient est très souvent oublié. Être proche de vos collègues toute la journée c’est augmenter vos chances d’attraper leurs maladies. Des études ont montré qu’il y a un taux d’arrêt maladie plus important en open-space que dans les bureaux séparés.

 

Pour résumer il est difficile de dire si le travail en open-space est adapté à la profession comptable. Cela dépend de la personnalité de chacun, c’est une question de goût et d’aptitude. Cela dépend aussi de l’ambiance de l’entreprise ou du cabinet. Il peut y avoir une véritable vie d’entreprise favorable au travail en open-space. Cela dépend de beaucoup de paramètres, mais surtout de vous.

Comment atténuer les inconvénients ?

 

Quelques solutions ont été trouvées pour diminuer les inconvénients de l’open-space.

Tout d’abord, regrouper par secteur d’activité ou par dossier les employés. L’avantage de l’open-space est la communication mais il n’est pas nécessaire de communiquer avec tout le monde, réduire les groupes à 10 personnes est une solution. Cela évite de plus les nuisances sonores et le stress d’être surveillé en permanence.

Mettre des salles de réunions à dispositions est une autre solution pour retrouver un peu de calme et d’intimité, si vous avez des appels importants à faire ou si vous avez à vous entretenir en privé avec une personne, ces espaces vous permettront de le faire.

Pour maintenir un peu de calme et éloigner toute forme de stress vous pouvez créer des salles de repos, beaucoup d’open-space en ont, et quand on est comptable une salle de repos est toujours la bienvenue.

Dernière chose, établir des règles de vie commune est un bon moyen de garder un contrôle sur le fonctionnement de l’open-space pour faire en sorte que tout le monde se sente à l’aise dans cet environnement.

 

Réglementation

 

Si vous êtes convaincu que l’open-space est un moyen de dynamiser la profession et d’apporter un peu de modernité à la comptabilité, voici quelques règles à prendre en compte pour l’aménagement de votre open-space :

 

La norme NF X 35-102 recommande un espace de travail de minimum :

  • 10 m² pour 1 personne seule ;
  • 11 m² par personne dans un bureau collectif (soit 22 m² pour 2 personnes ou 33 m² pour 3, etc.) ;
  • 15 m² par personne dans un espace collectif bruyant (si les tâches nécessitent des communications téléphoniques, par exemple).

Si le bureau est un bureau collectif, il est recommandé de ne pas dépasser les 5 personnes. Si le bureau est un bureau paysager, il est recommandé de ne pas dépasser les 10 personnes.

Une bonne configuration des espaces est conseillée :

  • Un bureau d’une superficie inférieure ou égale à 25 m² doit avoir une longueur inférieure à 2 fois sa largeur ;
  • Un bureau d’une superficie supérieure à 25 m² doit avoir une longueur inférieure à 3 fois sa largeur.

Les espaces de circulation doivent respecter une largeur de 1,50m pour être conforme à la réglementation concernant :

  • L’évacuation de 20 à 50 personnes en cas d’incendie ;
  • Le passage d’un fauteuil roulant ;
  • La circulation de 2 personnes qui se croisent.

Ubérisation de l’expertise-comptable

Phénomène d’uberisation de la profession

L’ubérisation n’est pas un terme nouveau, c’est en 2016 qu’il a fait son entrée dans le dictionnaire. L’ubérisation est né de 3 tendances : le développement du numérique, l’augmentation des travailleurs indépendants (freelance) et les nouvelles tendances de consommation. Principalement utilisé pour désigner le changement auquel a dû faire face la profession de Taxi, ce terme désigne de nos jours un véritable changement économique qui s’applique à tous les secteurs y compris la comptabilité.

 

Selon l’observatoire de l’ubérisation, le secteur de l’expertise comptable est touché par ce phénomène, et ce pour des raisons plus ou moins évidentes : une forte envie de modernité se fait ressentir dans le milieu de la profession comptable et des besoins nouveaux se font ressentir chez les clients.

 

Menace ou opportunité ?

Les évolutions peuvent être des menaces et des opportunités, tout dépend de comment les gens réagissent face à celles-ci. Comme dans tout changement il y a ceux qui se laissent dépasser et ceux qui savent en tirer profit.

Deux discours se tiennent tête concernant l’ubérisation de l’expertise-comptable. Il y a ceux qui pensent que c’est la fin de la profession d’expert-comptable et ceux qui pensent que c’est un renouveau pour la profession.

 

En effet, pour certains, faire évoluer le métier d’expert-comptable reviendrait à perdre l’essence même du métier, si le conseil est privilégié au côté de la comptabilité, ce n’est plus un métier de comptable. C’est aussi couper tout lien avec le client en n’étant pas directement en contact avec lui, le client serait rattaché à la plateforme et se sentirait libre de changer de comptable si l’envie lui prenait.

 

Les plus positifs voient en l’ubérisation un moyen de moderniser et de dynamiser la profession. Ce sont des profils plutôt jeunes, qui ont baigné dans le digital depuis leur plus jeune âge, et qui voient en lui un moyen de mettre en avant la profession et d’élargir son domaine d’activité. Ce sont des profils qui correspondent à ceux que nous retrouvons dans les jeunes entreprises. Pour eux l’ubérisation de la profession est un moyen de mettre en avant la comptabilité tout en développant d’autres aspects de celle-ci.

 

La menace d’ubérisation reste quand même faible pour plusieurs raisons :

  • il s’agit d’une profession réglementée à laquelle s’impose des règles strictes qui peuvent s’avérer être totalement incompatibles avec la notion même d’ubérisation ;
  • l‘expertise d’un comptable ne peut pas être remplacée par le digital. Le digital peut aider à l’automatisation des tâches à faibles valeurs ajoutées mais ne peut pas remplacer le rôle de conseil de l’expert-comptable.

 

Nous pensons qu’il faut se préparer à une digitalisation de la profession sans pour autant s’inquiéter de son ubérisation.

 

 

Envie des clients :

Cette menace d’ubérisation, si tant est qu’on puisse appeler ça une menace, est due à de nombreuses envies des clients :

  • Plus de conseils et d’analyse : les clients recherchent moins de comptabilité mais plus d’expertise chez les experts-comptables. Les clients sont à la recherche de personnes qui puissent les accompagner dans leurs projets et les aider.
  • Référencer les experts-comptables selon certains critères : adresse, notation, spécialité, prix, disponibilité, ancienneté (type avis TripAdvisor). Comme on aime avoir des retours sur les restaurants où on veut aller manger, on aime aussi avoir des retours sur les professionnels avec lesquels on travaille, dans notre cas les experts-comptables.
  • Rapprochement des professionnels : Des plateformes permettant de gérer les 4 interlocuteurs : comptables, avocats, huissiers et notaires. Ce besoin se fait ressentir par les TPE et les PME qui ont du mal à jongler entre les 4 et pour qui ce serait beaucoup plus pratique d’avoir tout regroupé au même endroit. Ces regroupements interprofessionnels étaient, jusqu’à il y a peu de temps impossibles légalement, notamment pour les avocats en vertu du principe d’unicité de leur profession. Mais la loi Macron du 6 août 2015 a révolutionné tout ça en rendant possible l’interprofessionnalité.

 

Problèmes ?

L’expertise-comptable est un secteur très réglementé, en effet les experts-comptables doivent respecter un code de déontologie de la profession tenu par l’ordre des experts-comptables (nous avons fait un article à ce sujet que nous vous invitons à lire ici).

Ubériser la profession pose donc des problèmes au niveau du fonctionnement même de la profession. Les Experts-Comptables doivent être diplômés d’expertise-comptable et être inscrits au tableau de l’ordre des experts-comptables. Ne peut donc pas se proclamer comptable qui le souhaite. L’ordre des Experts-Comptables a un droit de regard sur toutes les activités comptables pour éviter les déviances, si l’on ubérise la profession, on gêne l’ordre dans sa mission.

 

Réactions face à l’uberisation

On observe beaucoup de réaction de prévention :

Un grand nombre de cabinet ont mis en place un “full service”, suite à une forte demande de leurs clients, ils proposent donc des prestations supplémentaires. Ce peut être de l’aide à la gestion, des conseils en gestion de patrimoine, la négociation avec les fournisseurs, etc … cela varie en fonction des cabinets et des besoins des clients.

De nombreuses plateformes d’intermédiations ont été créées afin de contrer le phénomène d’uberisation. Ces plateformes regroupent un bon nombre d’experts pour vous fournir un service en ligne, par exemple, ComptaInTouche, Inexweb, etc … Ces plateformes d’intermédiations répondent à 3 enjeux : la relation client, la satisfaction client et le prix.

De plus la réglementation continue encore de protéger la profession des plateformes collaboratives.

 

Digitalisation de la profession comptable

 

En tant que comptable vous vous sentez parfois dépassé par les changements dans votre profession ? Vous êtes en train de vivre la transition digitale. Ces changements peuvent être effrayant mais ils ont une dimension positive à ne pas oublier.

Voici, pour vous, un petit résumé de l‘impact positif que la digitalisation a sur votre métier.

 

Digitalisation pour une meilleure performance

Avant tout, la digitalisation est dans beaucoup de domaines un moyen d’être plus productif. Dans le cas des cabinets d’expertise-comptable, la digitalisation est essentielle. Seulement 59% des cabinets ont un site internet 10% sont sur les réseaux sociaux.

La digitalisation des cabinets est un objectif stratégique indispensable à la croissance de votre cabinet.

 

1 – Gagner du temps

La digitalisation est avant tout un gain de temps. Les clients prennent en charge plus de choses, sont plus autonomes, de plus en plus de démarches se font en ligne.

Pour les cabinets, la digitalisation est primordiale. Toutes les opérations journalières et fastidieuses s’automatisent et s’accélèrent faisant donc gagner du temps.

 

2 – Élargir votre domaine d’activité

Tout ce gain de temps a une utilité, cela ne sert pas juste à avoir plus de temps libre. C’est un moyen pour vous d’élargir votre domaine d’activité, de présenter une offre plus intéressante que vos concurrents pour attirer plus de clients.

Cela vous permet aussi de vous consacrer à des demandes spécifiques de vos clients. Fournir des indicateurs pertinents sur leur trésorerie ou l’activité de leur entreprise en temps réel est une véritable valeur ajoutée.

 

3 – Baisser les coûts

La digitalisation de votre cabinet vous permettra aussi de baisser certains coûts et d’être plus rentables. La mise en place du digital va vous éviter des coûts tels que les coûts d’impressions (avec la dématérialisation des documents), les coûts immobiliers (besoin de moins de place, télétravail, etc. …), etc. … mais cela va aussi vous permettre de vous concentrer sur des actions qui rapportent plus au cabinet comme évoqué juste au-dessus.

 

 

Digitalisation pour une meilleure relation client

Du côté du client, le rapport avec l’expert-comptable est transformé. De nombreuses opérations sont désormais accessibles en ligne pour scanner ses factures, imprimer et archiver des documents ou encore accéder à ses données comptables en temps réel. Grâce à la digitalisation, la place du client a changé. Elle est au cœur de tous les changements et de toutes les décisions du cabinet.

 

1 – Plus de conseils

En gagnant du temps sur certaines tâches l’expert-comptable va pouvoir en développer d’autres comme le conseil client. C’est indispensable à toute entreprise qui gère des clients d’être disponible pour eux et de pouvoir les conseiller. Dites-vous qu’ils n’ont pas les mêmes connaissances que vous en comptabilité. Le conseil est le principal domaine pour lequel la machine ne peut remplacer l’homme. Aucun algorithme ne pourra fournir de conseils équivalent à ceux d’un Expert-Comptable en personne.

Plus de conseils = plus de satisfaction client

 

2 – Meilleure disponibilité

La digitalisation vous permet de gérer plusieurs tâches au même moment, et vous permet donc d’être plus disponible. Vous pouvez vous occuper de trois clients en même temps en leur apportant le même intérêt. De plus, la digitalisation apporte de nouveaux moyens au cabinet pour se montrer disponible h24 pour leurs clients comme les chatbots, les applications, les réseaux sociaux et bien d’autres.